« Dans la famille Fillon, je voudrai le père » : le coup de gueule d’une infirmière indignée par le candidat LR

Fragilisé dans son propre camp et isolé dans l’opinion, François Fillon va poursuivre sa contre-attaque pour tenter de survivre au scandale d’emplois présumés fictifs de son épouse voire de deux de ses enfants, révélé depuis quelques jours par le Canard enchaîné.

Le candidat cherche à rassurer le cœur de son électorat. Mais l'affaire indigne surtout le secteur public dont M. Fillon avait promis la suppression de 500 000 postes, comme le rappelle dans une lettre devenue virale, une infirmière outrée, en fonction « depuis plus de 12 ans » :

« ... j’ai reçu la paie de janvier hier. Je travaille en 12 heures et comme j’ai fait 3 week-ends et 10 nuits en décembre, je touche 1745 euros nets d’impôts. On est très loin des sommes à 6 ou 7 chiffres dont j’entends parler à la télé depuis une semaine.

« Dans la famille Fillon, je voudrai le père ». Monsieur est payé depuis 1976 sur nos impôts car j’ai regardé son cv et entre assistant parlementaire, député, sénateur, ministre, premier ministre, président conseil général, monsieur n’a jamais bossé autrement que comme un parasite politicien qui voudrait maintenant présider la France pour mieux s’en mettre plein les poches. Hier soir, on apprenait via Médiapart que monsieur aurait aussi trempé les mains dans la magouille côté sénat. Pourquoi j’suis même plus étonnée ? Il y a quelques semaines on apprenait aussi que monsieur avait investit 1000 euros dans une société de conseil qui lui a rapporté 1500000 euros en 18 mois.

« Dans la famille Fillon, je voudrai la mère ». Madame, réputée femme au foyer, est depuis peu médiatiquement assistante parlementaire de monsieur. Elle a gagné entre 3200 et 7900 euros par mois pendant des années. Avant que Saint Canard Enchaîné n’ébruite, madame était éloignée de la vie politique de son époux. On apprend aussi que madame a été payée 100.000 euros en 16 mois par une maison d’édition pour rédiger 3 ou 4 notes de lecture.

« Dans la famille Fillon, je voudrai les enfants ». Là aussi les enfants ont été employés dans la holding parlementaire Fillon. Même quand ils étaient encore étudiants en droit, ils gagnaient déjà plus que moi chez papa.

Monsieur Fillon rebaptisé Monsieur Propre a fait du nettoyage son cheval de bataille et son programme électoral. Il a manifestement oublié de balayer devant sa porte. A lui qui veut supprimer 500.000 fonctionnaires et nous faire bosser 39 heures payées 35, je dis que moi, citoyenne contribuable, décrète qu’il faut supprimer toute cette racaille mafieuse politicienne qui nous pourrit la France. Le pire dans cette histoire est que la seule qui profite en se taisant est Marine Lepen.

Quand on fait la liste des familles Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Juppé, Hollande, Valls, Fillon qui ont conduit la France dans la merde actuelle avec 8 millions de chômeurs et autant de pauvres, il y a de quoi vomir. Quand on voit comment les gens se privent de soins parce que les mutuelles sont devenues trop chères, quand on voit comment Touraine nous ment en permanence sur la santé, il y a de quoi gerber. Quand on fait la liste des scandales politiques, la liste des scandales sanitaires pour ne citer que ceux-ci, il y a de quoi ne plus aller voter car oui ils sont tous pourris. »

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.