La légalisation du « mariage pour tous » aux États-Unis a conduit à une nette réduction des tentatives de suicide chez les jeunes

Selon une étude parue ce lundi 20 février dans le « Journal of the American Medical Association, Pediatrics », il y aurait eu 134.000 tentatives de suicide en moins chez les jeunes après l'entrée en vigueur du « mariage pour tous » en juin 2015 dans l’ensemble des Etats-Unis.

Dans les Etats qui l'avaient légalisé avant janvier de la même année (entre 2004 et 2005), le taux des tentatives a baissé de 7% chez les lycéens en général et jusqu'à 14% parmi les adolescents LGBT. 29% ont confié avoir tenté de mettre fin à leurs jours, dans les douze mois précédent, contre seulement 6% chez les hétérosexuels. Et les effets ont persisté pendant au moins deux ans.

« Le fait d’ouvrir le mariage aux couples homosexuels a réduit l'hostilité liée à l’orientation sexuelle. Et même si les jeunes LGBT n’ont pas d’intention de profiter de ces lois avant plusieurs années, ils se sentent moins stigmatisés et plus confiants dans leur avenir », a indiqué Julia Raifman, chercheuse à l’Université Johns Hopkins et principale auteure de ces travaux.

L'enquête a été réalisée à partir des réponses de quelque 762,678 étudiants, sur la période de janvier 1999 à fin décembre 2015.

 

Un programme fédéral du Ministère américain de la santé baptisé « Healthy People 2020 » (HHS) a pour objectif de réduire le taux de suicide chez les adolescents de 10% d'ici 2020. « Cette étude laisse penser que la légalisation du mariage égalitaire a été très efficace pour avancer vers cet objectif », concluent les auteurs.

Anne V. Besnard
stophomophobie.com

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.