Manchester : 19 morts dans une « attaque terroriste » après un concert d’Ariana Grande

Au moins 19 morts et une cinquantaine de blessés sont à déplorer après « l’incident grave » qui s’est produit lundi 22 mai à la Manchester Arena, au Royaume-Uni, une salle de près de 20 000 personnes où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande, a annoncé la police locale, qui évoque un « possible acte terroriste ».

Dans un communiqué publié mardi, la première ministre britannique Theresa May a condamné « une attaque terroriste épouvantable » à Manchester. « Nous travaillons à établir tous les détails », a souligné Mme May, en exprimant sa sympathie aux familles. Lors d’une conférence de presse, le chef de la police locale, Ian Hopkins, a confirmé que ses enquêteurs « traitaient [l’attaque] comme un incident terroriste jusqu’à preuve du contraire ». Il a précisé travailler « étroitement avec les services antiterroristes nationaux et les services de renseignements partenaires du Royaume-Uni ».

Certains témoins, cités par les médias anglais, ont évoqué une « déflagration » à la fin du concert, vers 22 h30, alors que les lumières venaient de se rallumer. Elle aurait eu lieu en dehors du bâtiment, explique la direction de la salle sur Twitter. Des témoins évoquent, eux, une explosion dans le hall d’accueil.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.