Pétition : Un cybermilitant saoudien condamné à 1 000 coups de fouet et 10 ans de prison

>> For The Next 19 Weeks, This Saudi Activist Will Be Lashed 950 Times

Amnesty International demande aux autorités saoudiennes d’annuler la condamnation choquante prononcée mercredi 7 mai contre Raif Badawi en relation avec le forum de débat public qu’il a créé sur Internet et les accusations selon lesquelles il a insulté l’Islam.

Signons la pétition : http://info.amnesty.be/adserver2/marathon-2014-raif.html?petitionOptin=yes&language=fr_BE&

Raif Badawi, cofondateur du site Internet Saudi Arabian Liberals, a été condamné à 10 ans de prison, 1 000 coups de fouet et une amende d’un montant s’élevant à 1 million de riyals saoudiens (soit environ 191 000 euros) par le tribunal pénal de Djedda.

« La décision de condamner Raif Badawi à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouet est scandaleuse. Cet homme est un prisonnier d’opinion qui n’a rien fait d’autre qu’oser créer un forum public de discussion et exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Les autorités doivent infirmer ce jugement et le libérer immédiatement et sans condition », a déclaré Philip Luther, directeur du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d’Amnesty International.

« Raif Badawi est la dernière victime en date de la campagne féroce visant à réduire au silence les militants pacifiques en Arabie saoudite. Les autorités semblent déterminées à écraser toutes les formes de dissidence par tous les moyens à leur disposition, notamment en infligeant de lourdes peines de prison et des châtiments corporels aux militants. »

Les châtiments corporels, notamment la flagellation, vont à l’encontre du droit international, qui interdit la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

10931361_10155061756745433_5064093501248920251_nRaif Badawi a déjà été incarcéré en 2012 pour avoir enfreint la loi saoudienne sur l’informatique, insulté les autorités religieuses dans ses écrits en ligne et publié les propos d’autres personnes sur son site Internet Saudi Arabian Liberals. Il a été condamné à sept ans de prison et 600 coups de fouet.

En décembre dernier, un tribunal d’appel a annulé sa condamnation et renvoyé l’affaire devant le tribunal pénal de Djedda afin qu’il la réexamine. Raif Badawi a dans un premier temps été inculpé d’« apostasie », qui est considérée comme une infraction grave en Arabie saoudite et est passible de la peine de mort.

>> Raif Badawi, a 30-year-old blogger and activist, was flogged 50 times yesterday after Friday prayers in the first session of his flogging that will last 19 weeks and see him be lashed a total of 1,000 times.

Badawi, who was flogged in public outside a mosque in Jeddah by Saudi Arabian authorities, had been sentenced to 10 years in prison, 1,000 lashes and a fine of $US266,600 on charges of insulting Islam.

The accusations that he insulted Islam were the result of his creation of an online forum, ‘Liberal Saudi Network,’ that aimed to foster public debate.

According to Elham Manea on Twitter, Badawi remained largely silent during his first 50 lashes.

Ahead of the flogging, Amnesty International condemned sentencing of Raif Badawi, saying he was a prisoner of conscience.

“The news that Raif Badawi’s flogging will start tomorrow is shocking. The Saudi Arabian authorities must immediately halt all plans to carry out this brutal sentence. Flogging and other forms of corporal punishment are prohibited under international law, which prohibits torture and other cruel, inhuman or degrading treatment or punishment,” said Philip Luther, Middle East and North Africa Director for Amnesty International.

“It is horrifying to think that such a vicious and cruel punishment should be imposed on someone who is guilty of nothing more than daring to create a public forum for discussion and peacefully exercising the right to freedom of expression.”

Saudi Arabia enforces the strictest version of Islam and has often cracked down harshly on political dissent.

Since 2014, Saudi Arabia has beheaded more than 80 people on various charges.

http://www.amnesty.be/doc/s-informer/actualites-2/article/un-cybermilitant-saoudien-est

0 réponses

  1. […] Pétition : Un cybermilitant saoudien condamné à 1 000 coups de fouet et 10 ans de prison […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.