Marilyn Monroe, la femme qui en savait trop !

On vient de l'apprendre, sous couvert d'une interprétation plus nuancée évidemment, que l'actrice aussi célèbre aujourd'hui qu'hier encore, ne devrait pas finalement sa disparition à son seul fait, elle en savait trop!
On le savait depuis des années, des clichés de la star, plus ou moi victime et faisant des galipettes ici et là entre les frères "Kennedy" et toute la clique de "Sinatra"du Grand Las Vegas, circulaient déjà dans toutes les presses en manque d'inspiration.

A l'époque, dit-on, "Frank Sinatra" les aurait pourtant brûlés, pensant que "Marilyn"  avait suffisamment souffert et déjà lâchement été exploitée.
Dans les plus célèbres biographies de l'icône platine, on en parle également. Soulignant, les instants ou prisonnière, elle observait de loin son ex-mari le célèbre joueur de baseball "Joe DiMaggio" qui restait impuissant de l'autre côté des barrières de l'hôtel, parce qu'il n'y avait plus, semble-t-il de chambre disponible pour lui.
Personne n'étant là-bas pour le vérifier, ce n'était que des commentaires.

Pourtant, à partir d'un extrait de document (lui-même colporté d'une autre archive, par rapport à une déclaration d'une "Jacqueline Hammond" dans une autre enquête etc., qui aurait donc été commanditée en sous-terrain par le très peu libéral, "Edgar Hoover", directeur du "bureau des investigations" qui a "régné" jusqu'en 1972), on nous ressort aujourd'hui les grandes frasques prétendues de "Marilyn". Elle se serait abandonnée dans des orgies sexuelles avec tout ce gratin de "peopl'ass".
A l'annonce de cette "nouvelle", qui semble, pour certains, être une mine à scandale, d'autres pensent automatiquement aux problèmes de politique et guerre froide, qui aurait pu soi-disant plomber l'administration américaine de l'époque si l'information avait été diffusée.
Nous, comme on est très "people", et que ce qui nous intéresse c'est essentiellement ce que l'icône représente aujourd'hui, on est très heureux de constater que le mystère du glamour de "Marilyn Monroe" n'est pas en péril et continue de générer autant de lignes...
Ainsi qu'elle l'aurait souhaité, amante ou , tel un diamant (à notre échelle dans le temps) elle est éternelle!

On vous joint la "fameuse déclaration"!

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.