Rassemblements contre la venue de Jean-Marie Le Pen à Toulouse

La venue de Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national, ce samedi, à Toulouse, pour un meeting de soutien au candidat Serge Laroze (à 15 heures, salle Mermoz) suscite la mobilisation des opposants au leader de l’extrême droite. L’Union antifasciste toulousaine (UAT) a appelé, via son site internet, à un rassemblement à 13 h 30, au métro Empalot. «Ça sera la bonne occasion pour rappeler à Jean-Marie Le Pen que Toulouse déteste le racisme, la xénophobie et l’homophobie. Toulouse est et restera une ville antifasciste», écrivent les militants qui ne disent pas s’ils se dirigeront ensuite vers l’île du Ramier et la salle Jean-Mermoz. La police, quoi qu’il en soit, devrait s’opposer à tout face-à-face.

Par ailleurs, les syndicats, partis politiques et associations regroupés au sein du Collectif contre l’extrême droite (CGT, FSU, Solidaires, Front de gauche, NPA, Europe écologie Les Verts, Ligue des droits de l’homme, etc.) organisent pour leur part un rassemblement assorti d’un point presse, sans doute vers midi, samedi, au niveau de la prison Saint-Michel.

Comme lors de la venue de Marine Le Pen, il s’agit d’une action qui se veut symbolique afin de «marquer le coup». «On ne cherchera pas à aller au contact comme cela se faisait il y a quelques années», indique un membre du collectif. Une réunion devait se tenir hier soir pour caler cette manifestation.

J.-N. G
http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/11/1836814-rassemblements-contre-venue-jean-marie-pen-toulouse.html

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.