Un manoir perché en haut d’une tour, le nouveau projet fou de Starck

Philippe Starck a dévoilé vendredi à Metz un projet d’hôtel de luxe en forme de «fantasmagorie», avec une villa semblant tout droit sortie du 19e siècle juchée sur une tour de verre monochrome de 38 mètres de haut. «Normalement on met le passé en-dessous du futur, nous on a fait le contraire», s’est amusé le designer de 66 ans lors de la présentation du projet, qu’il a décrit comme «une fantasmagorie, clairement poétique, assurément surréaliste».

Alors qu’il a déjà rénové la décoration de nombreux palaces dans le monde entier, c’est la première fois qu’il va concevoir un hôtel en partant de zéro, tant sur l’aspect extérieur qu’intérieur, a-t-il affirmé. «Ce projet s’est imposé à moi, ça n’a pas duré un quart de seconde», a-t-il confié, expliquant avoir eu l’idée en se promenant dans le quartier impérial de Metz, avec ses nobles villas et ses immeubles bourgeois datant de la période allemande de l’Alsace-Moselle (1871-1918).

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.